Etienne Clotis

17240342_1055258284617797_2411582713877950523_o

Maître Photographe Européen, créateur de PODIUM, photographe de mode et de portrait, notamment pour VOGUE, ELLE, GALA, MARIONNAUD et YSL, conseil en image, maquilleur, coiffeur, il multiplie les compétences et en fait une incroyable force au service de ses modèles.

Primé du QEP (Qualified European Photographer) en 2017.

et du titre prestigieux de  MQEP (Master Qualified European Photographer) par la fédération Européenne de la Photographie depuis 2018.

 

Doux ou dur, fou ou sage, son regard jamais ne faiblit et toujours sublime celles et ceux qui passent devant son objectif.

Un œil avisé dans un gant de velours, il plonge au cœur de votre personnalité pour en révéler toute la beauté et la magie…

Etienne Clotis naît le 8 Janvier 1988 à Perpignan. Très jeune, il montre une grande attirance pour toutes formes d’art , et se plaît à chanter et à monter des spectacles. Il est également passionné de cinéma, de théâtre et de musique, et prend des cours d’expression scénique au conservatoire de Perpignan.

Fin 2003, il commence la photographie en autodidacte et entre ensuite en école d’art graphique à Montpellier, où il étudie la photographie. Il suit en parallèle des études de coiffure et de maquillage, afin de gérer totalement ses modèles. Influencé par la photographie de mode, c’est à cette époque qu’il commence à réaliser des travaux photographiques utilisant ses trois compétences : il coiffe, maquille et photographie seul ses mannequins, ce qui lui donne une incroyable autonomie au service de ses modèles.

En 2006, Etienne Clotis réalise GLAM, une exposition mêlant textes et photographies en interaction, dépeignant le parcours d’une jeune femme « touchant le fond ». Les images sont des assemblages de collages en noir et blanc, couleur ou sépia, parfois retravaillées ou laissées à l’état de simple négatif. Elles dépeignent des scènes de lesbianisme, sadomasochisme, drogue, violence, ou viol.  Aucun de ces actes n’est véritablement photographié, mais suggéré ou simulé, parfois de façon extrême.

En 2008, Il s’installe à Paris où il réalise des projets plus commerciaux, notamment en travaillant pour ELLE, Marionnaud et Yves Saint Laurent.

Après avoir travaillé pour de multiples agences de mannequins, il fonde en 2009, PODIUM, le premier concours de beauté sans critère de taille ni de poids, une première en France , dans l’espoir de faire évoluer les lignes directrices trop clivantes, trop segmentantes.

Etienne Clotis s’installe à Aix-en-Provence en 2013, en s’étant fait un nom dans le milieu de la photographie, et surtout, ayant le projet de sortir de la photographie commerciale. Ses images prennent un tour plus artistique, à la recherche de la beauté abstraite. Il se concentre alors sur des visages marqués, tant féminins que masculins, des nus, des images en mouvement, une série exposée sous le nom de VERTIGE.

En 2014, Etienne Clotis emménage son atelier dans la Maison de la Photographie d’Aix en Provence,  avec la portraitiste Sophie Bourgeix et le photographe de reportage Thibault Chappe. Il multiplie alors ses efforts de création , et cherche à développer son style. Il vise à lier tous les aspects de son art, les sentiments, les corps et les portraits.

La même année, il rencontre la styliste Lucie Vervelle qui dira de lui « Un œil avisé dans un gant de velours, il plonge au cœur de votre personnalité pour en révéler toute la beauté et la magie… » ils collaboreront sur de nombreuses images de mode et ensemble, ils créeront le projet ICONIC avec le maquilleur Joris Souris.

En 2017, Etienne Clotis est primé du QEP (Qualified European Photographer) par la fédération Européenne de la Photographie et du titre prestigieux de MQEP (Master Qualified European Photographer) par la fédération Européenne de la Photographie depuis 2018.

 

ICONIC le projet photographique de Etienne Clotis est sorti en livre d’art en Juin 2018.